Le stand GEPPIA présente les tendances des constructeurs français de machines

S’appuyant sur 150 industriels, le GEPPIA (Groupement des équipementiers du process et du packaging des industries agroalimentaires) réunit ses membres au salon ALL4PACK Emballage Paris au sein du village des équipementiers français du process et du packaging, sous une nouvelle bannière : Activateur de business.

Le GEPPIA représente un peu plus d’une centaine de membres constructeurs de machines et d’équipements périphériques qui réalisent, avec près de 9 000 personnes, un CA cumulé de 1,8 milliard d’euros (dont 45 % à l’exportation). Le GEPPIA comprend également plus de 60 fournisseurs. L’ensemble est activement associé aux évolutions techniques et commerciales ; mais aussi à tous leurs projets mutualisés industriels, de communication et de marketing initiés par le GEPPIA.

Pour l’édition 2022 du salon ALL4PACK Emballage Paris, le GEPPIA réunit ses membres au sein du village des équipementiers français du process et du packaging. C’est sous la bannière d’activateur de business, que le GEPPIA affiche l’ambition de tirer sa filière vers des projets porteurs de sens, centrés sur l’humain, l’environnement et la profitabilité partagée. Le groupement a l’ambition de créer de nouvelles opportunités pour les OEM, partenaires technologiques et end-users membres du groupement.

Présentation des tendances des constructeurs français de machines d’emballage

En analysant les différentes nouveautés présentées sur le village GEPPIA émergent plusieurs tendances. La prise en compte des consommations énergétiques des équipements et leur réduction est déjà très largement généralisée. Le travail sur les stratégies de réduction, de recyclage et de réemploi des emballages se met en place de manière concertée entre les fabricants d’emballages, les constructeurs de machines et les industriels producteurs. En conséquence, les solutions de décontamination, remplissage et marquage de sachets, Doypack, poches inversées et manchons recyclables, se développent.

Plus étonnantes, des propositions de machines 2-en-1 qui permettent de doser/conditionner simultanément deux produits différents. Ces machines misent sur la mutualisation de certains composants pour faire baisser la facture d’investissement et gagner de la place dans les ateliers. Elles devraient intéresser un grand nombre de PME.

Les robots sont toujours plus présents et s’affichent comme une solution simple et fiable pour apporter de la flexibilité en remplaçant les changements de pièces de format par des changements de recettes dans les applications de distribution de composants par exemple. Ils sont également de plus en plus incontournables dans la gestion des entrepôts logistique, imposant leurs contraintes aux charges palettisées.

Enfin, les premières lignes intégrant des solutions de convoyage non-mécaniques arrivent sur le marché. Le convoyage magnétique et le transport par lévitation deviendront-ils des technologies indispensables à la flexibilité des lignes d’emballage ?

Un village et des apéros “pitch”!

Au sein de son village, le stand B057 du GEPPIA est le lieu de passage obligé où l’on se donne rendez-vous, où l’on se croise, où l’on fait connaissance. Selon Pierre Chevalier, Responsable stratégie et opérations du GEPPIA : « L’humain est notre raison d’être. Les rencontres, les clubs et les projets portés par Jean-Marc Doré, président du GEPPIA, ont fait le succès de notre groupement. »

Aussi, le GEPPIA propose sur son stand, pendant les quatre jours du salon, des événements fédérateurs, propices à l’émergence de synergies techniques, économiques et commerciales. Tels les « apéros pitch » du GEPPIA, tous les jours de 11h30 à 12h45. Chaque jour, 5 à 6 entreprises prennent la parole pendant quelques minutes pour exprimer leurs convictions et conception du futur de la profession.

Initiateurs de discussion, les apéros pitch sont ainsi une invitation à découvrir les solutions d’emballage des membres du groupement et prolonger le débat, sur l’un des 3 pôles du GEPPIA Lab’.

Conférence sur le GEPPIA Lab’ autour de la cybersécurité industrielle

Le GEPPIA Lab’ présente d’ailleurs à ses visiteurs les nouveaux partenaires du groupement :
Advens, acteur engagé, spécialiste de la cybersécurité ;
Akeros, spécialiste de l’interopérabilité des systèmes intelligents ;
Bonfiglioli, expert en alimentation et transmission de puissance ;
Ceos Automation, spécialiste du revamping des systèmes d’automatisation ;
Excelsior Safety, conseil en safety/cybersécurité industrielle ;
Oxelar, intégrateur de solutions d’IoT industriel.

Sur ces pôles, end-users, intégrateurs et constructeurs de machines de process et de conditionnement sont invités à s’interroger sur leurs performances énergétiques, leurs risques cybersécurité et leur avancement en matière de production interconnectée.

Mercredi 23 novembre à 15h, les experts des nouveaux partenaires du GEPPIA interviendront en mode table ronde dans l’espace conférence du hall 5A sur le thème “Interopérabilité machines et cybersécurité : enjeux et réalité”. Ils mettront en lumière l’incidence des systèmes d’interopérabilité, solutions d’IoT, et plus généralement de tous les outils connectés, sur la sécurité OT.

Ils proposeront plusieurs clés d’entrée pour prendre la juste mesure des risques cyber d’une installation, réduire les possibilités d’intrusion et favoriser un redémarrage rapide en cas d’attaque.

Ils aborderont enfin la dimension réglementaire, avec les nouvelles obligations incombant aux entreprises industrielles dans le cadre de la Directive NIS2, applicable en 2024, et du futur Cyber Resilience Act.


Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *