L’actionnariat stratégique d’Optima avec Weyhmüller dénote de sa stratégie de développement durable

Depuis la mi-juin 2022, Optima a conclu une participation stratégique avec Weyhmüller et a acquis une participation dans l’entreprise.

L’entreprise centenaire Optima est connue dans le monde entier pour son support aux entreprises par le biais de solutions de remplissage flexibles et personnalisées en fonction du client, ainsi que de machines de conditionnement à destination des secteurs pharmaceutique, des biens de consommation, des papiers hygiéniques et des dispositifs médicaux. En tant que fournisseur de solutions et de systèmes, Optima accompagne ces compagnies du concept produit jusqu’à la mise en place efficace de la production de ce dernier, en passant par le cycle de vie entier de la machine. Ce sont plus de 2800 experts autour du globe qui contribuent au succès d’Optima.

Weyhmüller : 75 années d’expérience et 3000 machines sur le marché

Optima vient de conclure un actionnariat stratégique avec Weyhmüller en prenant une participation dans cette société basée à Neu-Ulm en Bavière. L’entreprise de génie mécanique vieille de 75 ans produit des machines spécialisées à la fois flexibles et modulaires pour l’industrie alimentaire internationale – en particulier des gobelets et des cannettes fabriqués en papier. Les machines Weyhmueller produisent une large variété d’emballages sous toutes formes à partir de matières premières papier et de solutions optimales de séparation des éléments plastique et papier. Des machines d’impression et de découpe fonctionnant par roulement complètent cette gamme. Près de 40 salariés travaillent sur le site de Neu-Ulm, et plus de 3000 machines Weyhmüller ont déjà été vendues à travers le monde. L’acquisition de Weyhmüller vient considérablement étoffer le portefeuille de solutions d’Optima pour le secteur du conditionnement durable. Le résultat ? Des solutions clés en main intégrées et durables – allant de la conception du conditionnement à la production en ligne d’emballages durables fabriqués en papier, au conditionnement et à la fermeture, en passant également par un fonctionnement économe en ressources des systèmes. La demande en emballages durables reste élevée. Beaucoup de multinationales choisissent d’utiliser le papier comme ressource d’emballage. Le Dr Stefan Koenig, directeur général du groupe d’emballage GmbH d’Optima, explique que “la coopération et les partenariats au travers de l’entièreté de la chaîne de valeurs font partie intégrante de notre stratégie de durabilité. Dans cette optique, la coopération stratégique avec Weyhmüller était l’étape suivante et logique”.

Des synergies en faveur d’une plus grande durabilité

Optima et Weyhmüller comprennent l’une comme l’autre que la durabilité parfaite et pure des matériaux d’emballage est un doux fantasme. Toutefois, le papier peut être la bonne solution pour de nombreux usages. “Nous voyons de multiples synergies dans ce secteur, et nous sommes très enthousiastes au sujet de cette collaboration“, déclare Heinrich Peitz, directeur général de Weyhmüller Verpackungstechnik GmbH.

Des contenants papier fabriqués à partir de matières premières renouvelables, cumulant à la fois des fonctions de barrière avancées plus durables, ainsi qu’une protection maximale du produit” : voilà l’objectif de développement commun selon Peitz.

La collaboration avec Weyhmüller offre à Optima l’opportunité de fournir ses clients avec des solutions complètes et sur mesure pour l’entièreté de la chaîne de processus. Les emballages conçus de manière durable sont produits par les systèmes Weyhmüller, puis remplis et fermés au moyens des dispositifs d’Optima. Ce faisant, Optima et Weyhmëller permettent à leurs clients de fabriquer leurs emballages et de conditionner durablement, au sein d’une économie circulaire.


Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.