Machines d’emballage – Savoye investit le marché turc en s’associant à ILA

Savoye, leader du marché des solutions logistiques automatisées et des logiciels dédiés aux chaînes d’approvisionnement a choisi d’officialiser un partenariat avec la société ILA pour la commercialisation de ses machines d’emballage sur le marché turc.

Faisant partie des principaux intégrateurs de systèmes de manutention en Turquie, la société ILA aura dès lors carte blanche pour promouvoir, vendre, installer, et combiner avec ses propres équipements toute la gamme d’automatisation d’emballages Savoye, ainsi que d’en assurer la maintenance sur place. Un partenariat qui arrive à point nommé pour s’inscrire en ligne directe des ambitions environnementales affichées par la Turquie dernièrement concernant la réduction des émissions de CO2 engendrées par le transport routier de marchandises par camions.

L’aubaine de la machine JIVARO

Cette gamme inclut notamment la Jivaro, qui est une machine de fermeture de colis préparés qui adapte la hauteur du carton automatiquement à la hauteur de son remplissage : le dispositif choisit le format de carton adéquat, mesure la hauteur du contenu, découpe les angles de la boite et en rabat les bords pour enfin fermer le carton en y déposant une coiffe. La machine s’adapte aux principaux types de caisses et dispose de 4 magasins de pose de coiffe, permettant ainsi à plusieurs types de cartons d’être constitués en même temps. Il existe également une variante Jivaro Print, qui personnalise les coiffes avant qu’elles ne viennent orner le haut de leur carton.

La machine Jivaro constitue ainsi une solution plus que pertinente pour répondre aux exigences du marché turc dans des secteurs d’activité en forte croissance comme le commerce électronique, le textile ou la vente au détail, qui reprennent progressivement à leur niveau d’antan après avoir été mis à mal par la crise du Covid19.

Spécialement conçue pour optimiser le ratio dimension/coût expédié, la Jivaro emballe les colis automatiquement au meilleur format pour leur expédition. La machine ne recourt à aucun remplissage plastique ou autre matériel de calage, et le calcul de la hauteur permet à la coiffe déposée de venir stabiliser le contenu pour garantir son intégrité durant le transport. Doté d’une capacité de 14 caisses à la minute, la Jivaro créé un emballage facile à ouvrir, à réutiliser et assurant la promesse d’une satisfaction client optimale.

Présentation du concept JIVARO de Savoye

Un concept résolument éco-responsable

Outre l’assurance d’un envoi sécurisé des marchandises ainsi qu’une économie de matériaux substantielle, la machine Jivaro se distingue également par son aspect éco-responsable : en plus de faire l’économie d’un matériel de remplissage à recycler et de garantir des emballages faciles à réutiliser, la machine a été spécialement conçue pour réduire au maximum le volume expédié et ainsi optimiser le remplissage des camions pour en réduire la circulation sur les routes, et par conséquent limiter les émissions de CO2.

« Il ne s’agit pas seulement d’automatiser les processus, mais aussi de préserver la planète en réduisant le nombre de colis et donc de transports » comme le rappelle le directeur général d’ILA, M. Emre Yenal.

Un partenariat dans la ligne politique des autorités turques

Un atout de taille pour le marché turc au vu des récentes dispositions environnementales prises par le pays : en effet, une résolution a été annoncée le mardi 5 avril 2022 par le ministre turc des Transports et de l’Infrastructure, Adil Karaismailoğlu dans le cadre de son Plan directeur pour le transport et la logistique pour 2053. Ce dernier privilégie un scénario durable et environnementaliste en prévoyant la réduction et la rationalisation du transport routier de passagers et de marchandises pour contribuer de manière significative à la réduction des émissions de carbone en Turquie.

Le partenariat entre Savoye et ILA pour la distribution sur le territoire turc de machines telles que la Jivaro apparaît donc comme une initiative pleine de bon sens tant ce concept mettant l’accent sur la rationalisation de l’espace de transport semble en adéquation avec les récentes ambitions environnementalistes tracées pour les trente prochaines années par le ministre Karaismailoğlu.


Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *