La série E62 de Langguth fournit un étiquetage à grande vitesse à l’heure de l’industrie 4.0

Spécialiste de l’étiquetage depuis 1932, la société allemande Langguth GmbH dispose d’un portefeuille de 1 500 marques, notamment dans l’industrie agroalimentaire. Les machines sont fabriquées en Allemagne et Langguth propose une douzaine de modèles répondant à toutes les exigences de ses clients.

Les machines de Langguth vont des étiqueteuses de table semi-automatiques aux étiqueteuses linéaires entièrement automatiques, aux étiqueteuses rotatives classiques offrant une capacité de 500 CPM, voir plus. L’entreprise sert 1 500 clients dans le monde entier dans des secteurs aussi divers que l’industrie alimentaire et des boissons, les produits chimiques, pharmaceutiques et cosmétiques -y compris les produits ménagers- ainsi que l’industrie des peintures et vernis.

L’étiquetage a une fonction particulièrement importante dans l’industrie alimentaire. L’étiquette doit non seulement susciter un haut niveau d’attention dans les points de vente, mais les propriétés fonctionnelles d’un DMC contenant des messages d’information sur le client ou des dates de péremption doivent également être traitées par l’étiqueteur.

En plus des performances à grande vitesse, les lignes de production s’efforcent d’atteindre des critères d’efficacité toujours plus élevés. Langguth apporte de nombreuses réponses à l’industrie alimentaire avec son portefeuille polyvalent et propose les trois technologies d’étiquetage ainsi que les machines en ligne et rotatives dans ce secteur.

Expertise en matière d’étiquetage

-Étiquetage à la colle humide : De l’autonomie aux exigences de haute cadence : Dans l’ensemble, 4 types de magasins sont disponibles et peuvent être utilisés pour l’étiquetage. Les étiquettes coupées et empilées sont traitées en les séparant d’abord, puis en les collant et enfin en les appliquant sur les conteneurs..

-Étiquetage “hot melt” : Des vitesses allant jusqu’à 1000 CPM peuvent être atteintes sur les machines linéaires et rotatives. Langguth utilise son propre procédé de pulvérisation par rotation comme méthode de collage initiale pour extraire les étiquettes en papier ou en film du magasin. L’étiquette est entièrement enroulée autour du récipient et scellée à l’extrémité avec une bande thermo-fusible au niveau du chevauchement. La machine rotative peut également avoir un rendement allant jusqu’à 60 000 bouteilles/h pour les entreprises de boissons.

L’étiquetage auto-adhésif : Les étiquettes adhésives ou dites auto-adhésives sont traitées en tant que matériau en rouleau dans les étiqueteuses. La plaque séparatrice sépare l’étiquette individuelle (film ou papier) du papier support pour qu’elle puisse ensuite être appliquée sur le récipient. Les têtes d’étiquetage de haute qualité peuvent gérer à la fois des tâches d’étiquetage complexes et des vitesses élevées.

Rotative ModuLAN 800 Langguth Gmbh (Photo: Langguth)

Performances de la série E 62

Avec une capacité de 60.000 étiquetages par heure, la série E 62 est synonyme d’efficacité maximale comme aucune autre machine. Avec la fiabilité et la vitesse habituelles, Langguth présente le modèle suivant moduLAN 818 exécuté dans un design moderne CLEAN.

Par conséquent, Langguth réussit à atteindre l’équilibre entre la technologie éprouvée et le design moderne qui est à la pointe du progrès. Il répond aux exigences d’efficacité et de disponibilité maximales ; en outre, il satisfait à la demande de l’ère de l’industrie 4.0.

Les systèmes de contrôle et de reporting en tant que composants en réseau au sein de l’étiqueteuse peuvent être intégrés sans problème. Les étiquettes cut’n stack utilisées ainsi que la technologie d’étiquetage “hot-melt” à pulvérisation par centrifugation ne contribuent pas seulement à la réduction des coûts, mais sont également des facteurs importants pour une production durable et économe en ressources.


Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *